School of Life Sciences | Ask A Biologist

dropdown arrow downdropdown arrow upshow/hide menu

Ask A Biologist graphic
Forêt Tempérée subheader illustration

Anatomie de la Forêt Tempérée

Voir/Cacher les mots à connaître

  • Climax: le sommet, l’état final de quelque chose, comme un écosystème.
  • Pionnier: le premier à emménager dans un endroit. Chez les plantes, les pionniers poussent habituellement très vite et ne survivent pas à l’ombre.
  • Tolérer: permettre ou endurer quelque chose ou quelqu’un de désagréable. En médecine, c’est la capacité d’une personne à prendre des médicaments sans subir d’effets secondaires ou d’inconfort.

Forêt en FranceTout ce qui compte, ce sont les arbres. Les arbres sont les membres les plus importants de la communauté de la forêt tempérée. Ils apportent la structure et créent un environnement pour tout ce qui se trouve en dessous d’eux. Tu peux imaginer la forêt comme ayant des « couches », le sommet des arbres étant la couche supérieure, appelée canopée. Les petites plantes poussent en bas dans le sous-bois, juste au-dessus du tapis forestier.

Rabougris à l’ombre

On a aussi les couches intermédiaires, où les jeunes arbres croissent ; ils deviendront des géants un jour quand ils atteindront la canopée. L’ombre causée par la canopée peut rendre difficile la survie de certaines plantes qui n’obtiennent pas assez de lumière pour pousser. Bien qu’un arbre produise des milliers de graines pour une année donnée et qui vont recouvrir le tapis forestier de jeunes plants, moins d’un sur cent de ces jeunes plants vont survivre. La vie est dure pour un jeune plant.

 La succession forestière

Les différentes espèces d’arbres ont des besoins différents en lumière. Certaines espèces, comme l’érable à sucre (qui doit son nom au délicieux sirop d’érable qu’on en obtient) peuvent tolérer l’ombre pendant des décennies. Ces jeunes plants peuvent vivre à l’ombre et poussent de façon incroyablement lente (un arbre qui t’arrive à la taille peut avoir plus de 30 ans !) en attendant qu’un arbre tombe et que la lumière atteigne donc le tapis forestier. Par contre, les arbres à croissance rapide ne survivent pas à l’ombre. 

Les changements de saisons

Feuille d'érable changeant de couleurL’automne apporte de belles couleurs de toutes les nuances dans les forêts décidues. Certains érables deviennent orange, les feuilles des chênes ont des teintes rouge foncé, et les noyers deviennent jaune vif. Ces couleurs indiquent que les arbres cessent toute activité pour l’hiver.

La chlorophylle permet aux arbres de capturer l’énergie de la lumière pour la photosynthèse. À l’automne, ils dégradent la chlorophylle et d’autres composés photosynthétiques des feuilles. Les couleurs que nous voyons étaient en fait présentes pendant tout l’été mais elles étaient masquées par la chlorophylle verte. C’est uniquement lorsqu’elle est éliminée que nous pouvons voir la couleur des autres composés et pigments contenus dans les feuilles. 
 
Les arbres font cela en partie pour survivre au froid de l’hiver. S’ils gardaient leurs feuilles, de la neige pourrait s’entasser sur les branches et les briser. Il est plus prudent de rester dormant durant l’hiver en utilisant les sucres stockés à l’été, plutôt que de risquer de gros dommages dus à la neige. Aussi, puisque le froid est plus intense, les jours plus courts, et la position du soleil dans le ciel plus basse, il y a moins de photosynthèse et de croissance possibles de toute façon.

Coup d’œil dans les coulisses

Feuilles en décomposition de plantes

Mais toute l’action ne se passe pas dans les arbres et le sous-bois dans les forêts tempérées. Le sol n’est pas du tout uniquement de la terre. Si tu vas dans la forêt et ramasses une pincée de sol, combien d’espèces as-tu en main d’après toi ? Il y a de fortes chances qu’il y ait plus de 50.000 espèces entre les bouts de tes doigts. 

Les sols des forêts tempérées sont peuplés de communautés de microbes très diverses, y compris les bactéries et les champignons. Ils consomment et dégradent la litière végétale et les restes animaux qui y tombent.
 
Ces microbes vont aussi en dormance durant l’hiver, comme les arbres. Cela permet l’accumulation de nutriments et de la litière végétale morte dans le sol qui sera suffisamment riche pour appuyer la croissance des plantes. Avec le printemps, ils recommencent à décomposer. 

Image via Wkimedia Commons. Images de jeunes plants de FLamiot.

Forest understory

Dans les forêts tempérées, les jeunes plants d’arbres recouvrent souvent le sol de la forêt.

Share to Google Classroom

Be part of Ask A Biologist

by volunteering, or simply sending us feedback on the site. Scientists, teachers, writers, illustrators, and translators are all important to the program. If you are interested in helping with the website we have a Volunteer page to get the process started.

dropdown arrow downdropdown arrow up  Learn More

Forest understory

Dans les forêts tempérées, les jeunes plants d’arbres recouvrent souvent le sol de la forêt.

Share to Google Classroom

Be part of Ask A Biologist

by volunteering, or simply sending us feedback on the site. Scientists, teachers, writers, illustrators, and translators are all important to the program. If you are interested in helping with the website we have a Volunteer page to get the process started.