School of Life Sciences | Ask A Biologist

dropdown arrow downdropdown arrow upshow/hide menu

Ask A Biologist heading
Observation de la haute mer illustration

Animaux de la Haute Mer

Un Bleu Infini

MédusesEn tant que créature du biome hauturier, tu as deux options pour survivre. Une est de flotter sur les courants et d’attendre que de la nourriture dérive à côté, ce qui te permet de conserver de l’énergie. Plusieurs méduses et leurs cousins se déplacent en surfant sur les vagues et courants océaniques afin de trouver de nouveaux espaces contenant de la nourriture.

Une autre façon est de tout le temps être en mouvement, et de couvrir rapidement les étendues de l’océan pour trouver assez de nourriture afin de ne pas mourir de faim. Les baleines, les tortues marines, et les thons peuvent traverser des milliers de kilomètres chaque année, à la recherche de nourriture. Ces choix peuvent sembler limités. Cependant, bien que la haute mer soit un espace énorme, il est plutôt difficile de trouver à manger.

Les tortues marinesMême si le biome hauturier occupe un large espace et contient beaucoup de lumière à certains endroits, il reste relativement désertique. C'est dû à la faible quantité de nutriments de l'eau et au manque de structure. Dès que des nutriments sont balayés vers la mer ou que des créatures comme une baleine meurent, les habitants de la surface se dépêchent de les manger avant que la nourriture ne coule. Sinon, elle va rapidement tomber au fond de l'océan.

Pour les organismes du plancher océanique, ces repas qui coulent sont de vrais festins. Une baleine morte peut fournir de la nourriture à des crabes, des myxines, des grenadiers, et des requins dormeurs pendant des années. Une fois la délicieuse viande finie, les os de la baleine peuvent encore servir de nourriture aux vers et bactéries, qui sont mangés par d'autres créatures des fonds marins. Des communautés d'animaux dépendent donc de ces carcasses de baleines.

Traversons les Frontières

Mirounga leoninaCertains animaux sont capables de traverser les deux zones de profondeur pour chercher à manger. Le cachalot et l'éléphant de mer du sud peuvent plonger dans la zone aphotique pour chasser, même si la forte pression de l'eau comprime leur corps.

Aussi, tous les soirs après le coucher du soleil, des millions de bouches affamées se regroupent en masse et quittent les profondeurs pour se nourrir des organismes qui flottent tranquillement dans la chaude zone épipélagique. Beaucoup de copépodes et de larves d'invertébrés vont vers les eaux peu profondes pour manger le phytoplancton, ce qui attire plusieurs prédateurs comme le calamar et les poissons-lanterne.

bioluminescent siphonophoreBeaucoup d'animaux qui migrent entre les zones des profondeurs sont capables de créer leur propre lumière, appelée bioluminescence. Cette migration verticale de nuit est la plus grande migration (relativement au nombre d’animaux) sur notre planète.

Il est difficile de trouver de la nourriture mais aussi des abris et des cachettes dans la haute mer. Un truc aussi simple qu'une feuille qui flotte ou des déchets qui flottent peut attirer toute une communauté d'habitants de l'océan.  Ces débris servent de repère et de maisons dans le bleu infini de l'océan. Souvent, ces débris peuvent être dangereux pour beaucoup de poissons, de tortues, et d'autres créatures s'ils se font coincer dedans.

Mais peu de temps après, ces radeaux temporaires coulent dans les profondeurs aussi, et il est temps pour les pensionnaires de trouver un nouveau foyer.

Autoroutes Marines

Requin baleineLes courants océaniques servent également d'autoroutes marines et aident les espèces migratrices à la recherche de leur prochain repas dans les bassins océaniques à se déplacer rapidement. Beaucoup d'espèces océaniques (surtout les grands comme les baleines, les requins, et les tortues de mer) suivent les courants océaniques pour quitter et retourner à leurs aires d'alimentation et de reproduction.

Tu verras souvent d'autres créatures qui suivent ces repères vivants tout autour de l'océan. D'autres espèces font le stop sur ces buffets qui nagent. Elles le font en partie pour se protéger. Elles peuvent aussi s'accrocher à la peau pour s'assurer de toujours avoir des restes à engloutir, à la peau morte, et parfois même à la chair et au sang de leur très généreux hôte.


Images supplémentaires via Wikimedia Commons. Image de krill de Uwe Kils.

Euphausia superba Antarctic krill

Ces petits animaux qui ressemblent à des crevettes sont des krills et sont une source importante de nourriture dans les océans. Certaines grandes baleines dépendent même de ces minuscules créatures qui sont leur principale source de nourriture.

Merveilles du Biome Marin

 

Share to Google Classroom

Be part of Ask A Biologist

by volunteering, or simply sending us feedback on the site. Scientists, teachers, writers, illustrators, and translators are all important to the program. If you are interested in helping with the website we have a Volunteer page to get the process started.

dropdown arrow downdropdown arrow up  Learn More

Euphausia superba Antarctic krill

Ces petits animaux qui ressemblent à des crevettes sont des krills et sont une source importante de nourriture dans les océans. Certaines grandes baleines dépendent même de ces minuscules créatures qui sont leur principale source de nourriture.

Merveilles du Biome Marin

 

Share to Google Classroom

Be part of Ask A Biologist

by volunteering, or simply sending us feedback on the site. Scientists, teachers, writers, illustrators, and translators are all important to the program. If you are interested in helping with the website we have a Volunteer page to get the process started.