School of Life Sciences | Ask A Biologist

dropdown arrow downdropdown arrow upshow/hide menu

Ask A Biologist heading
Main header image

Expédition dans la Taïga

Texte: Sisi Gao
Illustrations: Brendan Koehler et Jo Ramirez

Traduction: Aïcha Dede Djigo

Voir/Cacher les mots à connaître

  • Conifère: une sorte d'arbres (les sapins par exemple) qui produisent des cônes et ont des feuilles persistantes, parfois appelées aiguilles.
  • Décomposition: quand des plantes, des animaux et d’autres matières vivantes meurent et se décomposent en substance nutritive qui peut être utilisée par d’autres plantes et des choses vivantes.
  • Hiberner: une longue période de sommeil de certains animaux pendant l’hiver pour survivre.
  • Hiberner: dormir continuellement durant les mois froids de l’hiver.
  • Lichen: un organisme vivant qui n’est pas une plante ou un animal, mais un mélange de deux organismes qui sont généralement un champignon et une algue.
  • Migrateur : qui bouge d’un endroit à un autre. Les oiseaux migrent souvent pour éviter les températures froides et chaudes. Certains font des milliers de kilomètres lorsqu’ils migrent.
  • Persistante: une plante qui a des feuilles pendant toute l’année. Elle « persiste » donc même l’hiver.
  • Tourbière: une zone avec un sol spongieux et humide qui contient beaucoup de matières végétales mortes.

Conifers in the snow boreal forestUne gigantesque forêt de conifères est traversée par un vent glacial. Ce dernier laisse derrière lui des tourbillons de neige et des branches persistantes qui se balancent. La canopée vert foncé laisse passer du soleil mais la lumière est trop faible pour te réchauffer les mains. La neige glisse du haut des arbres en forme de cônes et s’amasse sur le dur plancher forestier. Tout autour de toi, le bois s’étire, charmant, sombre et profond. Tu te tiens dans le plus grand biome terrestre du monde : la taïga.

« Taïga » veut dire « forêt » en russe. Ce biome est aussi connu sous le nom de Forêt Boréale, ce qui vient de la déesse grecque du vent du nord.  Les conifères dominent dans la plupart du biome, mais quelques lacs et tourbières ponctuent le paysage persistant.

Des Nuits d’Hiver Solitaires

Moss and lichen in snow

Il faut être vraiment têtu pour survivre au dur hiver de la taïga. Les températures oscillent entre -54°C et 1°C et la neige tombe de façon acharnée, et cela peut aller jusqu’à 9 mois. Le soleil ne brille pas pendant très longtemps durant l’hiver parce que la taïga se trouve si loin au nord. Avec des jours si courts, le froid affecte tout, même la mort. Les températures froides ralentissent tellement le taux de décomposition que les nutriments provenant des plantes et animaux mourants prennent beaucoup de temps à se décomposer avant de retourner au sol.

Cependant, même sous les dures conditions du long et sombre hiver de la taïga, la vie persévère. Les lichens, les mousses, les champignons et les conifères prospèrent dans le sol léger qui manque de nutriments.

Les animaux qui restent actifs pendant l’hiver arborent d'épais pelages pour se protéger du froid. Beaucoup d’animaux mangent les plantes qu’ils arrivent à dénicher et croquent les graines de cônes de pins ou les rameaux verts enterrés sous la neige. Certains grignotent d’autres animaux. Pour d’autres qui ne trouveront pas assez à manger pour l’hiver, l’hibernation est une autre option. D’autres vont plutôt quitter la taïga et migrer au sud vers de plus chauds biomes pour l’hiver. Finalement, l’hiver passe et fait place aux températures plus chaudes.

Des Étés Dynamiques

Luna moth Actias lunaL’air se réchauffe avec l’allongement des jours. L’été, les températures sont comprises entre -7°C et 21°C. Ce n’est probablement pas très chaud pour toi, mais pour ceux qui vivent dans la taïga, les étés sont assez chauds et humides pour que la saison de reproduction commence. Les animaux qui hibernaient émergent de leurs terriers, à la recherche de partenaires. Les populations d’insectes se multiplient. Les oiseaux migrateurs viennent aux tourbières pour trouver des partenaires et commencent à bâtir des nids. La taïga se réveille avec énormément d’activités car l’été est court – entre un et trois mois- et les fleurs et animaux de la taïga doivent se reproduire et avoir leurs petits avant le retour de l’hiver.


Image via Wikimedia Commons. Vue aérienne de abdallahh.

Taiga trees

La taïga est aussi connue sous le nom de forêt boréale. Dans plusieurs endroits, les conifères sont denses et la forêt s’étend sans fin sur des milliers de kilomètres.

Share to Google Classroom

Be part of Ask A Biologist

by volunteering, or simply sending us feedback on the site. Scientists, teachers, writers, illustrators, and translators are all important to the program. If you are interested in helping with the website we have a Volunteer page to get the process started.

dropdown arrow downdropdown arrow up  Learn More

Taiga trees

La taïga est aussi connue sous le nom de forêt boréale. Dans plusieurs endroits, les conifères sont denses et la forêt s’étend sans fin sur des milliers de kilomètres.

Share to Google Classroom

Be part of Ask A Biologist

by volunteering, or simply sending us feedback on the site. Scientists, teachers, writers, illustrators, and translators are all important to the program. If you are interested in helping with the website we have a Volunteer page to get the process started.