School of Life Sciences | Ask A Biologist

dropdown arrow downdropdown arrow upshow/hide menu

Ask A Biologist heading
subheader image

Le plancton toxique

Voir/Cacher les mots à connaître

  • Décomposer: transformer du matériel mort en petits éléments, désagréger.
  • Létal: toxique et qui peut provoquer la mort.
  • Paralysie: incapacité de savoir faire bouger une partie de son corps, ou tout son corps.
  • Photosynthèse: 1. Ensemble de réactions en chaîne qui convertit l’énergie lumineuse en énergie chimique. La photosynthèse produit des glucides riches en énergie, comme l’amidon. 2. Elle permet aux plantes de transformer le gaz carbonique en sucres en utilisant l’énergie du rayonnement solaire. plus
  • Un pigment: une substance qui réfléchit certaines couleurs et en absorbe d’autres. Les pigments sont responsables des couleurs des objets, plantes et animaux. Clique pour plus d'informations

Plankton wanted poster

Le plancton toxique, les zones mortes, et les marées rouges

La plupart du temps les gens ne remarque pas les petites algues du phytoplancton. Elles vivent invisibles dans les eaux, grandissent et se multiplient tranquillement, flottent ou coulent, font de la photosynthèse ou meurent. Mais parfois les conditions deviennent adéquates pour transformer une paisible petite communauté aquatique d’algues en un grand groupe de dangereux criminels nuisibles.

Les algues toxiques

La plupart de espèces d’algues du phytoplancton sont inoffensives pour les autres animaux. Mais attention, certaines produisent et contiennent des substances toxiques, des poisons. Par exemple, les dinoflagellés et les diatomées produisent des substances qui, si on les avale, causent des diarrhées, des paralysies, des étourdissements, et même des pertes de mémoire. Oh, ce n’est pas agréable tout cela !

En général, il n’y a pas assez d’algues toxiques dans l’eau pour causer de graves problèmes pour les animaux de l’endroit où elles vivent, ou pour les gens qui vont nager, pêcher, ou récolter de coquillages là-bas. Mais quand il y en a beaucoup, beaucoup d’algues toxiques dans l’eau, alors, il faut s’en méfier, car elles sont capables de créer de graves ennuis!

Les organismes du zooplancton qui mangent des algues toxiques, deviennent toxiques eux aussi. Parfois s’il y a beaucoup d’algues toxiques dans l’eau, on trouve beaucoup de poissons morts sur la plage ! Ils avaient sans doute mangé du zooplancton contaminé par les toxines des algues.  

Les coquillages, les moules et les huîtres—que les gens aiment manger !—se nourrissent aussi de phytoplancton et de zooplancton. Quand les coquillages, moules et huîtres mangent des algues toxiques ou du zooplancton contaminé, des toxines (poison) s’accumule dans leurs tissus. Les animaux et les gens qui les mangent ensuite deviennent malades par empoisonnement alimentaire. 

Quand il n’y a plus assez d’oxygène dans l’eau : les zones mortes

San Diego bloomLes algues du phytoplancton peuvent créer d’autres problèmes pour la vie marine, même si elles ne sont pas toxiques. Elles peuvent causer des « zones mortes ».

Quand, à un endroit particulier, l’eau de la mer reçoit soudainement beaucoup d’éléments nutritifs (nutriments) ou d’engrais, les algues du phytoplancton commencent à se multiplient très bien et elles deviennent vite très, très nombreuses. On peut même les voir alors, car elles forment un grand groupe coloré qui flotte près de la surface de l’eau. On appelle ce groupe « une efflorescence algale ». Cela peut arriver après une tempête quand les nutriments des eaux profondes sont remués et ramenés dans les couches supérieures de la mer. Cela peut arriver aussi après des inondations, quand une rivière amène dans la mer de l’eau remplie d’engrais et de fumier de fermes.  

Donc, beaucoup de nutriments dans la mer causent une grande efflorescence d’algues. Mais quand elles ont tout mangé…elles meurent, et des bactéries commencent ensuite à les décomposer. Comme elles mangent bien, les bactéries se multiplient bien, …et elles deviennent très nombreuses, et cela crée un problème pour les animaux de la mer ! Trop de bactéries, c’est nuisible, car elles utilisent beaucoup d’oxygène et donc les animaux de cet endroit de la mer n’en n’ont plus assez. Sans oxygène dans l’eau, les animaux marins meurent d’asphyxie—les petites crevettes comme les gros requins—sauf s’ils ont réussi à s’échapper de cet endroit avant de s’évanouir.

Les régions aquatiques déficitaires en oxygène sont appelés zones mortes. Par exemple, le Golf du Mexique (aux Etats-Unis) où le Mississipi se jette dans l’océan est une zone morte.

Les zones mortes ne sont pas éternelles. Ouf ! Quand les bactéries n’ont plus d’algues à décomposer, elles meurent à leur tour, et alors le taux d’oxygène remonte dans l’eau, et les  animaux reviennent vivre à cet endroit.  

red tideQuand il y a beaucoup d’algues rouges dans la mer : les marées rouges

On parle parfois de marées rouges à la radio, surtout dans les villes côtières !

Les marées rouges sont causées par des efflorescences algales d’algues rouges. Ces algues ont des pigments rouges. Ces algues sont parfois toxiques pour les poissons et les gens, mais parfois elles ne pas dangereuses malgré qu’elles rendent l’eau de la mer toute rouge !     

shellfish

Les coquillages deviennent malades si les toxines du plancton létal s’accumulent dans leur corps.

Share to Google Classroom

Be part of Ask A Biologist

by volunteering, or simply sending us feedback on the site. Scientists, teachers, writers, illustrators, and translators are all important to the program. If you are interested in helping with the website we have a Volunteer page to get the process started.

dropdown arrow downdropdown arrow up  Learn More

shellfish

Les coquillages deviennent malades si les toxines du plancton létal s’accumulent dans leur corps.

Share to Google Classroom

Be part of Ask A Biologist

by volunteering, or simply sending us feedback on the site. Scientists, teachers, writers, illustrators, and translators are all important to the program. If you are interested in helping with the website we have a Volunteer page to get the process started.