School of Life Sciences | Ask A Biologist

dropdown arrow downdropdown arrow upshow/hide menu

Ask A Biologist heading
Observation de la haute mer illustration

Producteurs de la Haute Mer

Voir/Cacher les mots à connaître

  • Efflorescence algale: les algues marines poussent tellement qu’elles changent la couleur de l’eau.
  • Hôte: un organisme qui porte un parasite.
  • Photosynthèse: 1. Ensemble de réactions en chaîne qui convertit l’énergie lumineuse en énergie chimique. La photosynthèse produit des glucides riches en énergie, comme l’amidon. 2. Elle permet aux plantes de transformer le gaz carbonique en sucres en utilisant l’énergie du rayonnement solaire. plus
  • Producteur: un organisme capable de produire de la nourriture à partir de matériaux inorganiques simples. On les appelle aussi autotrophes...plus

Coopération dans la Mer Profonde

Profonde corail de la merIl est généralement difficile de trouver de la nourriture dans le biome marin. C'est dû au fait que la plupart des plantes (qui restent à un seul endroit et produisent régulièrement de la nourriture) ne peuvent pas pousser dans l'océan. La majorité de la nourriture dans le biome marin provient en fait des algues marines et du phytoplancton. Ces minuscules organismes peuvent flotter et se répandre dans des zones où il y a beaucoup de soleil et de nutriments.

Il y a beaucoup de petits poissons et d'autres prédateurs qui mangent les algues qu'ils filtrent de l'eau. Mais que faire lorsque tu es incapable de bouger pour poursuivre les efflorescences algales? Les animaux comme les coraux qui restent à un endroit ont trouvé des solutions originales pour obtenir assez de nourriture.

Les coraux survivent grâce à la symbiose. C'est lorsque deux organismes différents travaillent ensemble pour que chacune des deux espèces survive. Les coraux ont une relation spéciale avec les algues. Au lieu de chasser leur nourriture, les coraux gardent des algues à l'intérieur de leur corps. La peau des coraux est transparente et les algues qui sont dedans peuvent transformer la lumière du soleil en nourriture. Les algues partagent une partie de cette nourriture avec les coraux en échange d'un endroit sûr où vivre. Les puces de mer ne peuvent pas manger les algues si elles sont protégées dans le château corallien.

La Vie dans l'Obscurité

Les sources hydrothermalesMais que se passe-t-il quand l'eau est trop profonde et obscure pour qu'une cellule d'algue puisse faire la photosynthèse? Tu penses peut être qu'il est impossible qu'il y ait de la symbiose dans le biome hauturier profond, et effectivement c'est impossible pour les algues. Mais il existe d'autres relations symbiotiques dans certains des plus profonds habitats océaniques : les sources hydrothermales et les suintements froids. Ces habitats sont diamétralement opposés à ce à quoi on pense bénéfique à la vie : ils n'ont jamais été touchés par la lumière du soleil, l'eau est remplie de composés chimiques toxiques, et les températures des eaux des sources dépassent 100°C (plus chaud que l'eau bouillante).

Mais la plus grande différence entre la symbiose dans le biome côtier peu profond et l'océan profond est que les producteurs n'utilisent pas la lumière du soleil pour produire de la nourriture. Les crabes, moules et vers près de ces sources et suintements mangent plutôt des bactéries spéciales, ou les retiennent dans leur peau.

La vie à un évent hydrothermalLes bactéries peuvent transformer des composés chimiques comme le sulfure d'hydrogène et le méthane en nourriture. Cette façon de produire de la nourriture est appelée chimiosynthèse parce que la bactérie fabrique de la nourriture à partir de composés chimiques et non de lumière.

Ces bactéries fournissent de la nourriture à leurs hôtes, ce qui permet aux invertébrés-hôtes de vivre et de prospérer dans des endroits où les autres animaux ne le pourraient pas. Bien sûr, là où il y a des vers et des palourdes, il y a des prédateurs. Ces écosystèmes abritent toutes sortes d'organismes qu'on connaît bien: des crabes, des limaces de mer, des pieuvres, et même des poissons.

Des Communautés Rares

On a trouvé plus de 300 espèces dans ces habitats des fonds marins qu'on n'a retrouvées nulle part ailleurs sur Terre. En fait, les organismes vivant dans des sources hydrothermales qui sont à des côtés opposés de la planète sont plus apparentés entre eux qu’avec leurs cousins qui vivent à la surface.

piscine d'eau salée sous-marine à proximité d'un éventCes bactéries spéciales sont la base de tout un écosystème (un des rares que nous connaissons) qui existe sans avoir besoin de lumière. Ces habitats sont si uniques qu’ils pourraient peut-être être considérés comme leur propre biome.

Cependant, les bactéries qui obtiennent de la nourriture à partir de composés chimiques ne vivent pas uniquement dans les fonds marins. Après que les scientifiques ont découvert les premières sources hydrothermales dans les années 70, ils ont commencé à rechercher les bactéries qui font de la chimiosynthèse dans d’autres biomes – et ils les ont trouvées! Penses-y : il nous a fallu nous rendre au fin fond de l’océan pour connaitre les espèces qui nous entourent tous les jours.


Images supplémentaires via Wikimedia Commons. Vers tubicoles de Charles Fisher.

Tube worms

Beaucoup de vers tubicoles vivent dans les fonds marins. Certains sont d'importants membres des écosystèmes retrouvés près des sources hydrothermales.

Merveilles du Biome Marin

 

Share to Google Classroom

Be part of Ask A Biologist

by volunteering, or simply sending us feedback on the site. Scientists, teachers, writers, illustrators, and translators are all important to the program. If you are interested in helping with the website we have a Volunteer page to get the process started.

dropdown arrow downdropdown arrow up  Learn More

Tube worms

Beaucoup de vers tubicoles vivent dans les fonds marins. Certains sont d'importants membres des écosystèmes retrouvés près des sources hydrothermales.

Merveilles du Biome Marin

 

Share to Google Classroom

Be part of Ask A Biologist

by volunteering, or simply sending us feedback on the site. Scientists, teachers, writers, illustrators, and translators are all important to the program. If you are interested in helping with the website we have a Volunteer page to get the process started.