Fouillons la savane

Voir/Cacher les mots à connaître

Anthropique: relatif à l'activité humaine. Qualifie tout élément provoqué directement ou indirectement par l'action de l'homme.

Climat: les phénomènes météorologiques d’une région sur de longues périodes de temps.

Édaphique: relatif au sol.

Prospérer: réussir, avoir du succès, se développer.

Tout dépend de la saison

Dry savanna

Pendant la saison sèche, les herbes et autres plantes de la savane commencent à brunir et meurent. Image de tommorphy.

Ton expérience de la savane que tu aurais visité pendant la saison estivale humide serait très différente de celle de quelqu’un qui aurait visité seulement durant la saison hivernale sèche. La saison sèche commence habituellement par une série de violents orages qui mènent à de vents forts et secs .

Ces vents, combinés au climat sec, peuvent souvent encourager la propagation rapide d’incendies qui forcent les animaux à s’enfuir de la zone. Les plants commencent à mourir ou à flétrir pour se protéger de la perte d’eau durant la longue saison sèche. Les fleuves et les lacs s’assèchent. Durant cette période, tu ne verrais pas beaucoup de plantes ou d’animaux étant donné qu’il est possible qu’il ne pleuve pas jusqu’à Mars.

Cependant, lorsque la saison pluvieuse recommence, l’apparence de la savane change beaucoup. De nombreux types d’herbes prospèrent et survivent facilement aux incendies saisonniers.

Savanna LUMO Community Wildlife Sanctuary, Kenya

Pendant la saison des pluies, les herbes de la savane sont vertes plutôt que brunes. Image de CT Cooper.

Puisque les herbes poussent aussi vite et sont si performantes, il arrive qu’il n’y ait qu’un seul type dans un endroit donné. Cependant, selon le type de sol, si tu te promènes plus au fond de la savane, tu verras surement de nombreux types d’herbes qui sont différents.

Les fleuves et les lacs se remplissent à nouveau, et de grands arbres, comme les acacias, fleurissent. Les animaux retournent paître toutes les plantes qui commencent à pousser avec l’arrivée de la pluie.

Tu te demandes peut-être comment une région est capable de survivre à de si longues périodes sèches. Mais en fait, pour qu’une savane puisse survivre, il faut qu’il y ait de longues périodes sèches. S’il pleuvait toute l’année, les savanes deviendraient des forêts tropicales, remplies d’arbres et de haute végétation. Pour que les prairies survivent, elles ont besoin des périodes sèches qui empêchent que les arbres prennent le dessus. Dans plusieurs savanes, une combinaison d’incendies saisonniers et d’un grand nombre d’animaux brouteurs empêche que les forêts poussent et l’emportent dans l’habitat.

Les types de savanes

Wisconsin savanna

On peut trouver des savanes dans le Midwest Américain, comme cette savane dominée par des chênes au Wisconson. Image de US Fish and Wildlife Service.

Les savanes sont caractérisées par un climat chaud et la dominance des herbes, mais il existe quand même différents types de savane. On sépare les savanes principalement en trois types : climatiques, édaphiques et anthropiques.

Les savanes climatiques sont définies seulement par le climat. Certains arbres sont incapables de survivre à cause des longues périodes sèches.

Les savanes édaphiques sont surtout définies par le type de sol. Ces savanes sont généralement plus petites et on les retrouve dans n’importe quel climat chaud. Le type de sol n’est pas assez profond ou assez riche afin de maintenir la poussée des plantes toute l’année, comme par exemple sur les collines où les sols ne sont pas très profonds.

Il existe un autre type de savane : une créée par les humains. On les appelle des savanes anthropiques. Même une région forestière peut devenir une savane si les humains coupent tous les arbres et transforment la région en prairie pour leurs élevages. Mais ce phénomène ne concerne pas seulement les humains. Certaines parties de l’Afrique sont devenues des savanes car des éléphants sont venus et ont mangé toute la végétation.

Au feu, au feu

 Survivre aux feux fait partie de la vie des plantes et des animaux de la savane. Beaucoup de plantes et d’insectes vont mourir pendant les incendies saisonniers, mais d’autres se sont adaptés pour survivre en ayant des racines enfouies profondément dans le sol, ou en développant une couverture résistant aux feux. Certains animaux et insectes peuvent aussi creuser des terriers dans le sol, en dessous des incendies, et attendre que les feux cessent.

burning grass

Les feux saisonniers font partie de la vie d’une savane. Image de Marco Schmidt.

La plupart des oiseaux et des animaux sont chanceux car ils ont des pattes ou des ailes et peuvent fuir les incendies. Mais certains animaux sont attirés par les feux. Des espèces d’oiseaux comme le drongo brillant et le faucon aplomado affluent vers les incendies car tous les insectes qui les fuient constituent de super repas. Après un incendie, tous les insectes rôtis à la flamme sont de la nourriture aussi.


Images via Wikimedia Commons. Image de l’étang de David Berkowitz.

L´eau est une ressource très précieuse avec l’approche de la saison sèche dans le Serengeti, en Afrique .

Be Part of
Ask A Biologist

By volunteering, or simply sending us feedback on the site. Scientists, teachers, writers, illustrators, and translators are all important to the program. If you are interested in helping with the website we have a Volunteers page to get the process started.

Donate icon  Contribute

 

Share to Google Classroom