School of Life Sciences | Ask A Biologist

dropdown arrow downdropdown arrow upshow/hide menu

Why is Rudolp's nose red?
Forêt Tempérée subheader illustration

Plantes de la forêt tempérée

Voir/Cacher les mots à connaître

  • Enzyme: protéine qui active les réactions chimiques qui se font dans les êtres vivants.
  • Un pigment: une substance qui réfléchit certaines couleurs et en absorbe d’autres. Les pigments sont responsables des couleurs des objets, plantes et animaux. Clique pour plus d'informations

Arbre général ShermanLes arbres sont les plantes les plus importantes des forêts tempérées. La plupart des autres organismes de la forêt dépendent de la capacité des arbres à transformer l'énergie du soleil en sucres en faisant la photosynthèse.

Il y a de grands arbres, il y en a de petits. Certaines espèces d'arbres comme l'amélanchier, l'oystrier de Virginie, le cornouiller, ou le sassafras ne deviennent jamais assez grands pour atteindre la canopée, et ne vivent relativement pas longtemps.

Les grands

D'autres arbres comme les chênes, les pins jaunes, ou les sapins de Douglas, peuvent vivre des centaines d'années. Certains conifères des forêts tempérées comme les séquoias géants de Californie peuvent vivre des milliers d'années et sont parmi les plus grands organismes de la planète.

Les grands arbres ont besoin de beaucoup d'eau et ils l'absorbent grâce à leurs larges systèmes racinaires. Ils ont aussi besoin de nutriments comme l'azote et le phosphore pour produire les enzymes et les pigments (comme la chlorophylle) qu'ils utilisent lors de la photosynthèse. 

Racine avec des mycorhizes blanc

Tu ne le vois pas, mais ces arbres tirent profit d'un autre organisme pour obtenir les nutriments du sol. Presque toutes les espèces d'arbres utilisent ce qu'on appelle les mycorhizes (ça veut dire racines de champignons) pour avoir certains de leurs nutriments. Des champignons ont poussé dans, ou autour de ces racines.  

Voici comment ça marche : les arbres apportent une partie de leur sucres en trop, produits par la photosynthèse, aux mycorhizes, et donc aux champignons. En échange, les champignons apportent de l'azote et d'autres nutriments aux racines de l'arbre ; ce dernier peut les utiliser pour, par exemple, faire pousser de nouvelles feuilles. C'est du donnant-donnant.
 
L'arbre a beaucoup de sucres, mais a du mal à obtenir de l'azote. De l'autre côté, le champignon arrive sans trop de mal à obtenir de l'azote du sol, mais c'est dur de trouver du sucre à haute énergie. Ces deux types d'organismes ont évolué pour coopérer de la meilleure façon pour eux deux. Cette relation est appelée mutualisme.

Les petits

trille blancIl y a beaucoup d'autres plantes à part les arbres dans les forêts tempérées. Les arbustes des sous-bois comme le groseillier (attention aux épines !) et le bleuet (myrtille en France) sont des exemples savoureux.

 
Il y aussi les plantes appelées phorbes : de petites plantes non ligneuses, à fleur, comme les lys et les orchidées. Un exemple est le beau trille blanc, une plante qui produit de larges fleurs blanches au bout de sept à dix ans et peut vivre pendant 70 ans.
 
Il y a aussi les graminées et les cypéracées qui peuvent pousser dans les endroits à découvert dans les forêts. Ces plantes servent de nourriture aux cerfs et aux insectes.
 
Certains arbustes, comme les rhododendrons, gardent leurs feuilles tout l'hiver. Cela leur permet d'obtenir plus de lumière solaire durant l'hiver, la canopée des arbres décidus ayant disparue. Puisque peu d'arbustes font cela, il y a très peu de feuilles disponibles durant l'hiver pour les cerfs. Les rhododendrons produisent des composés toxiques dans leurs feuilles afin de les rendre désagréables aux cerfs, pour ne pas être mangés.

Et les bizarres

Snow plantIl y a aussi des plantes plus étranges dans la forêt tempérée. Tu t'imagines surement les plantes comme des choses avec de gentilles feuilles vertes. Mais il y a des plantes qui sont en fait des parasites. Cela veut dire qu'elles volent des nutriments ou de l'énergie à d'autres organismes.

Le gui est en fait une de ces plantes. Il pousse en haut sur les branches d'autres arbres, et vole l'eau et les nutriments qui sont à l'intérieur des branches de l'arbre. Cela lui permet de se passer de racines au sol.

Le monotrope uniflore est une petite plante à fleur pale. Contrairement au gui ou aux autres plantes, il n'est carrément pas capable de faire la photosynthèse. Il vole des sucres aux mycorhizes, les réseaux souterrains des champignons et des racines d’arbres. Cela te paraît peut être étrange, mais il y a beaucoup d'exemples de ces plantes parasites dans les forêts tempérées. Par exemple il y a Sarcodes sanguinea, une plante rose vif qu'on voit lorsque la neige commence à fondre.

Images via Wikimedia Commons. Image d'un cornouiller de Muffet.
Dogwood et de conifères dans la neige

Certains arbres, comme ce cornouiller, sont appelés décidus car ils perdent leurs feuilles au cours de l'hiver.

Share to Google Classroom

Be part of Ask A Biologist

by volunteering, or simply sending us feedback on the site. Scientists, teachers, writers, illustrators, and translators are all important to the program. If you are interested in helping with the website we have a Volunteer page to get the process started.

dropdown arrow downdropdown arrow up  Learn More

Dogwood et de conifères dans la neige

Certains arbres, comme ce cornouiller, sont appelés décidus car ils perdent leurs feuilles au cours de l'hiver.

Share to Google Classroom

Be part of Ask A Biologist

by volunteering, or simply sending us feedback on the site. Scientists, teachers, writers, illustrators, and translators are all important to the program. If you are interested in helping with the website we have a Volunteer page to get the process started.