School of Life Sciences | Ask A Biologist

dropdown arrow downdropdown arrow upshow/hide menu

Ask A Biologist heading
subheader image

Les cellules T

Voir/Cacher les mots à connaître

  • Antigènes: molécules que les cellules de défense de notre système immunitaire savent reconnaître et accrocher grâce à leur récepteurs.
  • Cytotoxines: substances toxiques qui tuent les cellules.
  • Molécule: particule de matière faite d’atomes maintenus ensemble par des liens chimiques. Chaque molécule d'eau est faite d'un atome d’hydrogène et deux atomes d’oxygène (H2O). Clique pour plus d'informations
  • Récepteurs: molécules de la surface d’une cellule ou d’un virus et qui savent accrocher certaines autres molécules qui viennent s’y emboîter.
  • Système lymphatique: réseau d'organes, tissus et vaisseaux lymphatiques que les cellules immunitaires utilisent pour circuler dans le corps.

back arrow  retour à l'histoire

Les cellules T

T-Cell charactersLes cellules T sont des globules blancs qui luttent contre les infections avec les macrophages. Contrairement aux macrophages qui savent chacun détruire n'importe quels virus ou cellules dangereuses, chaque cellule T ne sait lutter que contre une seule sorte de virus. Est-ce que cela veut dire que les macrophages sont plus puissants que les cellules T? Non, car chaque cellule T est très spécialisée et puissante, et il y en a beaucoup de différentes pour bien nous protéger contre les différentes sortes de virus.

Il y a 2 types de cellules T

Il y a des cellules T auxiliaires (qui coordonnent les réactions de défenses) et des cellules T cytotoxiques (qui libèrent des toxines pour détruire les cellules infectées).

 

LymphocytesLes cellules T cytotoxiques, leurs récepteurs et les antigènes

Les cellules T cytotoxiques savent reconnaître et détruire les cellules de notre corps infectées par des virus. Pour les reconnaître, nos cellules T cytotoxiques ont des récepteurs spécialisés qui accrochent les antigènes des virus qui sont sur nos cellules infectées.

Les antigènes sont comme des cartes d'identité qui informent notre système immunitaire! Les cellules de notre corps ont des antigènes particuliers (auto-antigènes) sur leurs membranes cellulaires. Ils indiquent à nos cellules T que c'est des cellules de notre corps et qu'elles ne sont pas infectées. Les virus et bactéries ont sur leurs parois des antigènes différents de ceux de nos cellules, et nos cellules T savent les reconnaître! Donc, quand il y a des antigènes de virus sur une de nos cellules cela indique à nos cellules T cytotoxiques qu'elle est infectée de virus néfastes et qu'il faut la détruire.

TCell AnatomyAnatomie des cellules T cytotoxiques

Chaque cellule T cytotoxique a plusieurs récepteurs identiques sur sa membrane. Quand un de ces récepteurs rencontre l'antigène qui sait s'y emboîter, il l'accroche. Cela induit la cellule T cytotoxique à relâcher ses cytotoxines. Quand des cellules de notre corps (comme les cellules épithéliales de l'histoire) sont infectées par des virus, il y a des antigènes de virus dessus, et donc les cytotoxines détruisent ces cellules pour arrêter la multiplication des virus.

Comment les cellules T trouvent-elles les cellules infectées?

T Cells binding to infected cellsIl y a entre 25 millions-un billion de différentes cellules T dans ton corps. Chacune a sur elle plusieurs récepteurs de la même sorte, qui savent chacun accrocher la même sorte d' antigènes. Tu peux imaginer que les récepteurs sont des serrures, et les antigènes sont leurs clefs. Chaque serrure sait reconnaître une seule clef! Il y a beaucoup d'antigènes différents dans le monde, c'est pourquoi, il y a beaucoup de cellules T différentes dans ton corps, pour te protéger.

Quand une cellule T cytotoxique a accroché un antigène sur un de ses récepteurs, elle libère des cytotoxines et aussi de la perforine. Les molécules de perforine percent des trous dans la membrane des cellules infectées et ainsi les cytotoxines peuvent entrer dans cette cellule et la détruire ainsi que les virus dedans. Ensuite, des macrophages arrivent et ils enlèvent par phagocytoses les débris de cellules et virus!

Les cellules T auxiliaires

Les cellules T auxiliaires ne produisent pas de cytotoxines, mais elles produisent des messages chimiques spéciaux et elles coordonnent les réactions de nos différentes cellules de défense. En cas d'attaque virale ou bactérienne, les cellules T auxiliaires produisent des molécules spéciales qui induisent les cellules T cytotoxiques et les cellules B à se multiplier pour devenir nombreuses à lutter contre l' infection.

tcell copiesPour faire une armée spécifique de l'ennemi

Quand les cellules T auxiliaires rencontrent un virus, elle envoient des messages qui alertent les cellules T cytotoxiques spécialisées pour accrocher les antigènes de ce virus. Ces messages provoquent leur multiplication. Mais comme uniquement celles qui savent accrocher les antigènes de ces virus sont nécessaires pour lutter, seulement celles-là sont prévenues et se mettent à se multiplier (et notre corps ne gaspille pas son énergie!). Cela est possible car les cellules T auxiliaires aussi sont spécialisées chacune pour reconnaître un antigène de virus particulier.

Production et sélection des cellules de défense

Les cellules T sont produites par la moelle des os, comme tous autres les globules blancs et les globules rouges du sang. On les appelle les cellules T parce que c'est dans le thymus qu'elles achèvent leur développement et arrivent à maturité. Le thymus est situé au dessus du cœur, et il a la taille d'un paquet de cartes. Comme la plupart des cellules T sont fabriquées quand on est jeune, le thymus des enfants est plus gros que celui des adultes. C'est aussi dans le thymus que les cellules T sont sélectionnées pour ne pas garder celles qui pourraient détruire les bonnes cellules de notre corps.

Elles circulent dans le corps

Les cellules T, comme tous les globules blancs, ont 2 moyens pour circuler dans notre corps: par les vaisseaux sanguins et par les vaisseaux lymphatiques.

Le sang de nos vaisseaux sanguins (nos artères et veines) est mis en circulation par notre cœur, qui est une pompe. Par contre, le liquide laiteux de nos vaisseaux lymphatiques circule grâce aux mouvements de notre corps. C'est pourquoi faire de l'exercice, bouger est bon pour les gens.

lymph systemElles passent d'un réseau de transport à l'autre

La plupart de nos cellules de défense (de nos globules blancs) sont gardées en réserve dans nos ganglions lymphatiques jusqu'au moment où elles sont nécessaires pour lutter contre une infection. En cas d'attaque virale, elles passent dans notre réseau sanguin pour vite se rendre au lieu de l'infection. C'est dans les ganglions lymphatiques que les cellules de défense passent dans le sang.

On a des ganglions lymphatiques à beaucoup d'endroits de notre corps: dans notre cou, sous nos bras, dans nos jambes. Quand tu as un mal de gorge, tu sens des boules gonflées de chaque côté de ton cou: c'est des ganglions lymphatiques. Ils sont gonflés car ils travaillent bien à produire beaucoup de cellules immunitaires pour arrêter ton infection.

D'autres organes importants de notre système lymphatique sont la moelle de nos os, le thymus, la rate, et les amygdales, car ils servent à la production, développement, spécialisation, et multiplication de nos cellules immunitaires.

back arrow  retour à l'histoire

book icon” title=“book icon Ataque Viral

Les Articles Informations

 

Pour les Enseignants

Télécharge la bande dessinée en dossier PDF
ou
va à la version MagCloud imprimable ou pour iPad

Share to Google Classroom

Be part of Ask A Biologist

by volunteering, or simply sending us feedback on the site. Scientists, teachers, writers, illustrators, and translators are all important to the program. If you are interested in helping with the website we have a Volunteer page to get the process started.

dropdown arrow downdropdown arrow up  Learn More

book icon” title=“book icon Ataque Viral

Les Articles Informations

 

Pour les Enseignants

Télécharge la bande dessinée en dossier PDF
ou
va à la version MagCloud imprimable ou pour iPad

Share to Google Classroom

Be part of Ask A Biologist

by volunteering, or simply sending us feedback on the site. Scientists, teachers, writers, illustrators, and translators are all important to the program. If you are interested in helping with the website we have a Volunteer page to get the process started.