Contemplation des Côtes

Un Château Rocheux et Humide

Clump of blue mussels

Les moules serrent fort leurs coquilles pour ne pas sécher et pour ne pas être mangées. Clique pour plus de détails

Les eaux côtières grouillent de minuscules créatures même si ça n'en donne peut être pas l'impression. Il y a tellement de ces organismes que pour beaucoup d'animaux, l'océan est un gigantesque bol de soupe.

Ces eaux côtières contiennent tant de nourriture que certains animaux comme les huîtres n'ont même pas besoin de se déplacer pour en trouver. Ils se contentent de filtrer toute leur nourriture directement de l'eau.

On appelle ces animaux des filtreurs.

Puisqu'elles n'ont pas besoin de se déplacer, les huîtres s'accrochent à des surfaces dures comme les rochers. L'huître est coincée à son rocher et est incapable de s'échapper lorsque quelque chose veut la manger.

Baleine à bosse

Quel est le point commun entre une moule et une baleine ? Clique pour le découvrir

Lorsqu'un prédateur vient voir si l'huître est au menu, l'huître referme sa coquille grâce à un puissant muscle.

Une Attaque Lente

La plupart du temps, s'enfermer dans une coquille dure fonctionne, mais il existe un prédateur qui peut vaincre le système de sécurité de l'huître. L'étoile de mer a aussi l'air d'une créature marine immobile, mais dans le monde des créatures côtières elle chasse comme un loup.

Une étoile de mer a des centaines de très petits pieds qui peuvent gouter tout ce sur quoi ils marchent. Si jamais ils marchent sur une huître au lieu d'un rocher, elle attaque! Les pieds agissent comme de petites ventouses qui saisissent les deux côtés de la coquille de l'huître et la force à s'ouvrir.

Même si les ventouses-pieds n’arrivent pas à ouvrir entièrement la coquille de l'huître, l'étoile de mer peut retourner son estomac et le pousser par la fissure dans la coquille directement dans la confortable maison de l'huître. Après ça, tout est fini. L'étoile de mer digère sa proie dans la coquille, remet son estomac à sa place et tout ce qui reste est une coquille vide.

Frénésie Alimentaire

Ce ne sont pas les seuls chasseurs dans les eaux côtières. Les poissons côtiers ont beaucoup de prédateurs dont ils doivent se méfier. Avec le changement des saisons et l’efflorescence des algues marines, les poissons migrateurs comme les sardines, les anchois, ou les harengs remontent la côte pour manger les algues. Les grands bancs de poissons savoureux attirent des prédateurs gourmands y compris les requins, les voiliers, les lions de mer, les dauphins et les baleines.

Bait ball of jack fish

Les sardines ne sont pas les seuls poissons à attirer les groupes de chasseurs. Les carangues attirent de grands prédateurs qui cherchent de quoi manger. Clique pour agrandir.

Les prédateurs collaborent afin de pousser les poissons qui vont former une boule, près de la surface, là où ils sont incapables de s'enfuir. C'est à ce moment que les oiseaux de mer attaquent. Beaucoup d'oiseaux marins comme les fous de Bassan, les cormorans et les macareux sont adaptés à la plongée dans l'eau, alors que les mouettes et les albatros ramassent les restes de la surface. Le Puffin fuligineux peut plonger à plus de 60 m (200 pi) sous l'eau pour chasser. Pendant ce temps, les requins et autres grands prédateurs nagent dans la boule, et essaient d'attraper de quoi manger.

 


Images supplémentaires via Wikimedia Commons. Fou de Bassan de Mike Pennington. Vidéo d'étoile de mer via Shape of Life. 
http://vimeo.com/shapeoflife 

View Citation

You may need to edit author's name to meet the style formats, which are in most cases "Last name, First name."

Bibliographic details:

  • Article: Animaux de la Côte
  • Author(s): Dr. Biology
  • Publisher: Arizona State University School of Life Sciences Ask A Biologist
  • Site name: ASU - Ask A Biologist
  • Date published: May 31, 2017
  • Date accessed: June 23, 2018
  • Link: https://askabiologist.asu.edu/animaux-de-la-c%C3%B4te

APA Style

Dr. Biology. (2017, May 31). Animaux de la Côte. ASU - Ask A Biologist. Retrieved June 23, 2018 from https://askabiologist.asu.edu/animaux-de-la-c%C3%B4te

American Psychological Association. For more info, see http://owl.english.purdue.edu/owl/resource/560/10/

Chicago Manual of Style

Dr. Biology. "Animaux de la Côte". ASU - Ask A Biologist. 31 May, 2017. https://askabiologist.asu.edu/animaux-de-la-c%C3%B4te

MLA 2017 Style

Dr. Biology. "Animaux de la Côte". ASU - Ask A Biologist. 31 May 2017. ASU - Ask A Biologist, Web. 23 Jun 2018. https://askabiologist.asu.edu/animaux-de-la-c%C3%B4te

Modern Language Association, 7th Ed. For more info, see http://owl.english.purdue.edu/owl/resource/747/08/
Le Fou de Bassan peut plonger jusqu'à 12 mètres (40 pi) pour chercher des poissons à manger.

Be Part of
Ask A Biologist

By volunteering, or simply sending us feedback on the site. Scientists, teachers, writers, illustrators, and translators are all important to the program. If you are interested in helping with the website we have a Volunteers page to get the process started.

Donate icon  Contribute

 

Share to Google Classroom