School of Life Sciences | Ask A Biologist

dropdown arrow downdropdown arrow upshow/hide menu

Ask A Biologist heading
subheader image

23 fonctions de plumes

Voir/Cacher les mots à connaître

  • Furtivement: sans être vu ou entendu.
  • Parabolique: qui a la forme d’une parabole, une courbe un peu comme la forme d’un bol.
  • Prédateur: un être vivant qui mange des autres animaux pour survivre. Par exemple, un lion est un prédateur parce qu’il survit en mangeant les autres animaux… plus Clique pour plus d'informations
  • Rigide: qui ne plie pas.
  • Stimuler: provoquer l’augmentation d’une activité.
  • Uniques: qui n’ont pas de semblables.

Avoir des plumes rend les oiseaux uniques dans le monde animal. La façon dont certains oiseaux utilisent leurs plumes est aussi unique ! Si tu fais la liste des fonctions des plumes que tu connais, tu en trouves sans doute une demi douzaine ou même une douzaine sans l’aide de personne. Pour compléter ta liste, voici 22 différentes façons dont les plumes peuvent servir.

birds flying

Pour voler

Les grandes plumes de vol des ailes des oiseaux, les rémiges, sont épaisses et solides.

Pour garder chaud

Les plumes de duvet et les semi-plumes peuvent emprisonner de l’air qui est maintenu ainsi chaud sur la peau des oiseaux. Les oiseaux règlent la quantité d’air chaud sur leur peau en ébouriffant leurs plumes pour garder plus ou moins d’air dedans. Quand il a froid, un oiseau ébouriffe ses plumes pour ajouter de l’air à la couche qu’il garde chaude sur sa peau. Il aura moins froid avec une couche d’air chaud épaisse.

Pour régulariser leur température corporelle

Les oiseaux savent augmenter ou faire descendre leur température corporelle en réchauffant ou refroidirant leur tête et leurs pattes. S’ils ont trop chaud, ou s’ils n’ont pas froid, les oiseaux gardent la tête et les pattes à l’air. S’ils ont trop froid, ils enfoncent la tête et les pattes dans leurs plumes.

under water

Pour être protégé du vent, du soleil, et de l’humidité

Les plumes de couverture des oiseaux sont robustes et sont imbriquées en couches qui restent en place même dans le vent et protègent donc bien la peau. La kératine est un matériel solide et les plumes ne s’usent pas vite. Avoir des plumes de couleurs foncées protège de la peau des rayons solaires dangereux. Les plumes qui servent à protéger la peau de l’humidité font un écran imperméable car elles ont des barbes raides imbriquées et sont enduites d’une graisse naturelle. Ainsi l’eau glisse sur elles et n’arrive pas à mouiller la peau des oiseaux.

Pour nager et plonger

Certains oiseaux utilisent leurs ailes à demi étalées et font des mouvements de vol pour nager sous l’eau. Les ailes des pingouins sont des ailerons plats et rigides qui font d’eux d’excellents nageurs.

Pour flotter facilement

Les plumes de duvet des canards les aident à flotter facilement car elles sont imperméables et elles emprisonnent une couche d’air qui aide à bien flotter.

Pour marcher sur la neige comme avec des raquettes

Une des fonctions les plus inhabituelles des plumes est d’aider certains oiseaux à marcher sur la neige. Les perdrix qui vivent ans les régions il y a beaucoup de neige ont en hiver les pattes couvertes de plumes. Ainsi la surface de leurs pattes est agrandie, et leurs pattes sont comme des raquettes pour marcher sur la neige sans s’enfoncer.

tobogganing

Pour faire du toboggan

Pourquoi marcher quand on peut glisser, ou comme les pingouins, faire du toboggan ? Les oiseaux de l’Antarctique se couchent sur les plumes lisses de leur ventre et utilisent leurs ailerons rigides et leurs pattes pour se propulser en avant sur la neige et la glace.

Pour s’appuyer

Beaucoup d’oiseaux, quand ils ne volent pas, se servent de leur queue comme d’une canne quand ils marchent ou grimpent. Certains oiseaux, comme les pics, utilisent les plumes de leur queue pour s’appuyer lorsqu’ils grimpent sur les troncs d’arbres.

Pour sentir

Il n’y a pas de nerfs dans les plumes, mais elles peuvent stimuler les nerfs qui se trouvent dans la peau près des endroits où elles sont attachées. Les oiseaux savent ajuster la position de leurs plumes et leur posture en réponse à la stimulation des nerfs de leur peau.

Pour mieux entendre

Certains oiseaux prédateurs, surtout les hiboux et chouettes, ont deux cercles de plumes appelés disques faciaux autour des yeux. Ils servent à canalisent les sons vers les ouvertures de leurs oreilles et à mieux localiser les proies la nuit (récepteurs paraboliques).

looking fierce

Pour faire des sons

Quand on pense à des oiseaux, on pense à leurs chants et leurs cris. Mais ils savent aussi faire du bruit avec leurs plumes ! Ils savent émettre des bruits de bourdonnements, ou de tambourinages, ou de sifflements avec certaines de leurs plumes.

Pour assourdir le bruit du vol

Les oiseaux qui chassent la nuit, comme les hiboux, savent voler silencieusement et approcher furtivement de leurs proies. C’est parce que leurs plumes, mêmes celles de leurs ailes, sont très soyeuses.

Pour chercher de la nourriture

Certains des oiseaux, comme les hérons, qui se nourrissent des poissons qu’ils attrapent dans l’eau des lacs ou des rivières savent déployer une sorte de parasol de plumes sur leur tête. Cela les aide à mieux voir les poissons dans l’eau. 

Se nourrir

Autour du bec de certains oiseaux qui se nourrissent d'insectes, il y a des plumes spéciales, étroites et raides, appelées les soies rictales. Il est possible qu'elles agissent comme un entonnoir pour faciliter la capture d'insectes en vol, ou qu'elles servent à protéger les yeux des oiseaux quand ils attrapent des insectes. D'autres oiseaux utilisent les plumes qui poussent autour de leur bec pour sélectionner des fruits.

Pour assurer la pollinisation des fleurs

Les plumes de la tête des colibris contribuent à la pollinisation des certaines fleurs, celle des orchidées par exemple. Quand les colibris vont de fleurs à fleurs pour se nourrir de nectar, les plumes de leurs têtes se chargent souvent du pollen des étamines qu’elles touchent. Le pollen est déchargé ensuite quand ces plumes viennent en contact avec les stigmates des fleurs.

getting food

Pour faire sa toilette

Les hérons, pigeons, et certains autres oiseaux ont des touffes de plumes de duvet spécial qui se désintègrent en poudre s’ils les écrasent de leurs becs et pattes. Ils répandent cette poudre dans le reste de leur plumes pour les garder propres, bien conditionnées et sans mites parasites.

Pour digérer sans problèmes

Certains des oiseaux qui se nourrissent de poissons mangent aussi certaines de leurs plumes pour protéger leur tube digestif des os pointus des poissons.

Pour construire leurs nids

Beaucoup d’oiseaux, les oiseaux d’eau surtout, mettent des plumes au fond de leurs nids. Elles aident à protéger les œufs du froid et des chocs. Certains oiseaux, comme les perroquets, utilisent les plumes de leur queue pour y caller des tiges, feuilles ou brins d’herbes et les transporter vers leurs nids.

colored feathers

Pour transporter de l’eau

Beaucoup d’oiseaux adultes qui ont des œufs ou des jeunes au nid humidifient les plumes de leur ventre avant de rentrer au nid. Ils ramènent ainsi de l’eau qui empêchera les œufs de sécher ou abreuvera leurs oisillons. Certains oiseaux des déserts, comme les gangas, ont des plumes spéciales très bonnes pour capter de l’eau pour sur le ventre. Ces plumes leur permettent de vivre en sécurité loin des points d’eau où les prédateurs viennent souvent pour boire.

Pour s’échapper quand on est capturé

Quand les oiseaux sont attaqués ou effrayés certaines de leurs plumes se détachent toutes seules de leur corps. Cela permet parfois à l’oiseau qui est attrapé par ses plumes par un prédateur de s’échapper.

Pour envoyer des signaux

Les couleurs des plumes et leurs motifs particuliers servent aux oiseaux à s’envoyer des signaux les un aux autres, entre rivaux ou compagnons. C’est sans doute une des fonctions les plus importantes des plumes.

Pour se camoufler

Parfois il n’est pas bon d’être trop voyants ! Pour être moins facilement repérables par leurs prédateurs, beaucoup d’oiseaux ont des plumes dont les couleurs et motifs ressemblent aux couleurs et motifs l’endroit où ils vivent (mimétisme.). Par exemple, certains oiseaux ont un plumage qui ressemblant à des herbes beiges et brunes, d’autres à des cailloux.

camouflage

Plume d'oiseau magnifié

Share to Google Classroom

Be part of Ask A Biologist

by volunteering, or simply sending us feedback on the site. Scientists, teachers, writers, illustrators, and translators are all important to the program. If you are interested in helping with the website we have a Volunteer page to get the process started.

dropdown arrow downdropdown arrow up  Learn More

Plume d'oiseau magnifié

Share to Google Classroom

Be part of Ask A Biologist

by volunteering, or simply sending us feedback on the site. Scientists, teachers, writers, illustrators, and translators are all important to the program. If you are interested in helping with the website we have a Volunteer page to get the process started.