comment percevons-nous les odeurs?
Texte: Pierce Hutton, Megan Turnidge
Traduction: Claude Bachand

La science de l’odorat

Alors que tu tournes les pages d’un vieux livre, tu sens une odeur unique. Mais attends, mmmm, tu réalises que tu sens aussi quelque chose de délicieux; quelqu’un doit être en train de préparer le souper dans la cuisine.  Même si la pizza est dans le four de l’autre côté de la maison, ton nez te laisse quand même savoir que c’est presque le temps de manger.

pizza

Comment est-il possible que certaines choses sentent si fort, alors que d’autres n’ont presque pas d’odeurs? Image par jeffreyw.

Mais qu’est-ce que ton nez perçoit réellement lorsque tu sens une pizza? Pourquoi peux-tu la sentir de très loin alors que certaines choses, comme la chaise dans laquelle tu es assis(e), tu ne les sens pas du tout?

L’odorat n’est pas important que pour te donner la faim lorsque tu sens de la nourriture.  L’odorat est une partie importante de notre survie. Lorsque tu sens de la nourriture, un animal, ou même un objet, tu peux utiliser cette information pour reconnaître certaines choses ainsi que dans quelle condition elles se trouvent. Tu peux utiliser ton odorat pour reconnaître que de la nourriture est gâtée. Lorsque nous sentons qu’un aliment est gâté, nous n’avons pas besoin d’y goûter pour savoir si cela va nous rendre malade. Nos ancêtres utilisaient tous leurs sens, dont l’odorat, pour chasser des animaux et trouver de la nourriture comestible.

Quelque chose dans l’air

Ton sens de « sentir » se nomme l’odorat, ou l’olfaction et repose sur la capacité de ton nez à reconnaître les minuscules particules dans l’air. Ces particules, ou molécules odorantes, sont relâchées de leur source d’origine pour diverses raisons. Une pizza dans le four est chauffée et plusieurs de ses molécules vont accumuler beaucoup d’énergie thermique supplémentaire, ce qui leur permettra de se vaporiser et de s’envoler dans l’air.

Les assainisseurs d’air sont faits de substances volatiles qui se vaporisent et qui sont conservées dans une bouteille scellée jusqu’au moment où tu les vaporises. Ainsi, ces substances volatiles sont libres de voyager dans l’air. Une chaise, d’un autre côté, est un objet solide et immobile. Alors, presqu’aucune de ses molécules vont se retrouver dans l’air et dans ton nez. Mais si approchais la chaise d’une source de chaleur, comme un feu de foyer, les particules solides seraient chauffées et changées chimiquement en gaz. Puisque les gaz voyagent dans l’air, tu pourrais alors sentir l’odeur de la chaise.

Les différentes sortes d’odeurs

Bien qu’il y ait plusieurs sortes d’odeurs, les scientifiques ont travaillé dur pour les classer dans diverses catégories. Les scientifiques ne sont pas toujours d’accord sur le nombre de catégories, mais voici quand même certaines de plus importantes;

• Odeurs musquées

cerf musqué

Les parfums musqués étaient autrefois faits à partir de sécrétions d’une glande spéciale du cerf musqué, comme celui sur la photo.  Image par ErikAdamsson.

Pense au parfum de ta mère ou à l’après-rasage de ton père : ceux-ci contiennent beaucoup de musc.  En fait, l’odeur musquée vient d’un produit chimique qui se nomme muscone provenant des chevreuils et de certaines plantes et était collecté pour fabriquer des parfums. Maintenant, des versions artificielles sont produites en laboratoire et imite l’odeur de musc.

• Odeurs florales

Les odeurs florales ressemblent à celles provenant des fleurs. Les fleurs produisent ces odeurs dans le but d’attirer les animaux comme les abeilles et les papillons afin qu’ils puissent les polliniser. 

• Odeurs âcres

Les odeurs âcres sont très fortes. Le vinaigre en est un exemple. Il est et est fait à partir d’acide acétique et souvent décrit comme ayant une odeur âcre. D’autres exemples comprennent les épices piquantes comme les piments forts.

• Odeurs de menthe poivrée

La menthe est une plante qui crée un produit chimique qui se nomme menthol.  Différentes variétés de menthe existent, comme la menthe verte et la menthe poivrée.  Beaucoup de gens aiment la menthe et les odeurs de menthe se trouvent souvent dans certains bonbons.

• Les odeurs putrides

Corpse flower

L’Arum titan (Amorphophallus titanum) a une odeur très putride qui imite celle de choses en décomposition pour éloigner les prédateurs. Certains des composés se trouvant dans son odeur sont aussi présents dans le poisson pourri (comme la triméthylamine) et dans les chaussettes moites (comme l’acide iso valérianique).

Les odeurs putrides proviennent des choses mortes lorsque leurs tissus se décomposent. Alors que les bactéries et les champignons commencent à manger quelque chose de mort, ils libèrent beaucoup de gaz ayant une odeur immonde.

• Odeur de camphre

Les odeurs camphrée proviennent du camphre qui est produit par certains arbres, brises de mer et boules de naphtaline.  Les boules de naphtaline étaient autrefois placées dans les garde-robes pour tuer les mites qui se nourrissent de coton provenant de vêtements.  La plupart des gens décrivent l’odeur de camphre comme une odeur agréable.

• Les odeurs éthérées

Ces odeurs ressemblent à celles de certains produits nettoyants liquides ou à de l’éther. Elles sont aussi présentes dans plusieurs huiles essentielles, comme la lavande et l’eucalyptus.  Les odeurs éthérées ont aussi une pointe de douceur. Plusieurs reconnaissent les odeurs éthérées comme étant plaisantes et apaisantes.

Avec autant d’odeurs différentes, comment est-ce que notre nez reconnaît ce que tu sens et envoi l’information à ton cerveau?


Images supplémentaires via Wikimedia Commons. Nez par Genusfotografen (Tommas Gunnarsson).

En savoir plus sur la: Comment percevons-nous les odeurs?

Voir la citation

Vous devrez peut-être modifier le nom de l'auteur pour respecter les formats de style, qui sont généralement “Nom, Prénom”.

Détails bibliographiques:

  • Article: Comment percevons-nous les odeurs?
  • Auteur: Pierce Hutton, Megan Turnidge
  • Traducteur: Claude Bachand
  • Éditeur: Arizona State University School of Life Sciences Ask A Biologist
  • Nom du site: ASU - Ask A Biologist
  • Date publiée: January 17, 2020
  • Date d'accès: October 22, 2020
  • Lien: https://askabiologist.asu.edu/french/l%E2%80%99odorat

APA Style

Pierce Hutton, Megan Turnidge. (2020, January 17). Comment percevons-nous les odeurs?, (Claude Bachand, Trans.). ASU - Ask A Biologist. Retrieved October 22, 2020 from https://askabiologist.asu.edu/french/l%E2%80%99odorat

American Psychological Association. For more info, see http://owl.english.purdue.edu/owl/resource/560/10/

Chicago Manual of Style

Pierce Hutton, Megan Turnidge. "Comment percevons-nous les odeurs?", Translated by Claude Bachand. ASU - Ask A Biologist. 17 January, 2020. https://askabiologist.asu.edu/french/l%E2%80%99odorat

MLA 2017 Style

Pierce Hutton, Megan Turnidge. "Comment percevons-nous les odeurs?", Trans. Claude Bachand. ASU - Ask A Biologist. 17 Jan 2020. ASU - Ask A Biologist, Web. 22 Oct 2020. https://askabiologist.asu.edu/french/l%E2%80%99odorat

Modern Language Association, 7th Ed. For more info, see http://owl.english.purdue.edu/owl/resource/747/08/
nos
Comment utilisons-nous nos nez pour sentir les odeurs?
English version:

Be Part of
Ask A Biologist

By volunteering, or simply sending us feedback on the site. Scientists, teachers, writers, illustrators, and translators are all important to the program. If you are interested in helping with the website we have a Volunteers page to get the process started.

Donate icon  Contribute

Share this page:

 

Share to Google Classroom