comment percevons-nous le toucher?
Texte: Patrick McGurrin
Traduction: Claude Bachand

Voir/Cacher les mots à connaître

Derme: la couche interne de la peau qui se trouve sous l’épiderme et qui est faite de tissu conjonctif, de sang et de glandes sudoripares.

Épiderme: la couche extérieure des cellules qui couvrent un organisme.

Millimètre: une unité de mesure équivalente à un millième de la longueur d’un mètre et à un dixième de la longueur d’un centimètre.

Potentiel d’action: un évènement électrique mineur par lequel l’information est transmise de neurone en neurone.

Récepteur: une molécule sur la surface d’une cellule qui répond à des molécules précises et qui reçoit des signaux chimiques envoyés par d’autres cellules. 

Stimulus: un signal qui peut activer ou exciter une réponse d’un organisme. La nourriture, les sons et autres déclencheurs qui causent des comportements spécifiques ou des expériences sensorielles sont des stimuli.

Système nerveux: un ensemble d’organes composé d’un réseau de cellules spécialisées qui se nomment neurones. Les neurones coordonnent les actions d’un animal et transmettent des signaux vers et provenant de certaines parties du corps.

Le sens du toucher

A finger touching a glass of water

La peau contient des récepteurs qui permettent à une personne ou à un animal de ressentir le toucher. Image par Agustin Ruiz.

Le vent hurle alors que la pluie s’abat sur la fenêtre. Au moment ou un éclair apparaît, les lumières de ta chambre s’éteignent. Ton sens de la vue ne te sera pas très utile dans l’obscurité de la pièce, mais tu sais qu’il y a une lampe de poche dans la table de chevet près du lit. Tu déplaces tes mains dans cette direction, trouves la poignée du tiroir et l’ouvres. Tu commences à chercher la lampe de poche dans le tiroir avec tes mains.

Tu identifies immédiatement chaque objet dans le tiroir lorsque tu les touches. Après quelques tentatives tu sens les rainures en caoutchouc du manche de la lampe de poche. Avec un soupir de soulagement, tu retires la lampe de poche du tiroir et l’allumes. Tu penses peut-être que tu as des pouvoirs psychiques puisque tu as pu reconnaître la lampe de poche et les autres objets dans le tiroir uniquement avec tes mains, mais en réalité ta peau a fait la majorité du travail.

La peau a plusieurs sortes de récepteurs qui t’aident à sentir les choses que tu touches. Dans ton corps, un récepteur est une structure qui peut obtenir de l’information provenant de ton environnement.  L’information est ensuite transformée en un signal qui peut être comprise par le système nerveux (en anglais seulement). Les récepteurs qui permettent au corps de ressentir le toucher se trouvent dans les couches supérieures de la peau- le derme et l’épiderme.

récepteurs cutanés

La peau contient différentes sortes de récepteurs. Ensemble, ils permettent à une personne de ressentir des sensations comme la pression, la douleur et la température. Clique pour plus de détails.

Les récepteurs sont petits, mais ils recueillent de l’information très précise lorsque quelque chose entre en contact avec eux. Ils peuvent ressentir la douleur, la température, la pression, la friction ou l’étirement. Il y a des récepteurs uniques à chaque sortes d’information. Ceci aide à fournir au corps une vue d’ensemble sur tout ce qui touche la peau.

  • Les thermorécepteurs (thermo=chaleur) ressentent la température.  Ils peuvent faire cela en changeant leur niveau d’activité. Par exemple, si la température devient plus froide, les thermorécepteurs qui ressentent le froid seront plus actifs. Ceux qui ressentent la chaleur seront moins actifs. 
  • Les nocicepteurs (noci= nuire | cepteur= récepteur) ressentent la douleur, mais pas nécessairement la douleur à laquelle une personne pense normalement. Nous pensons à différents types de douleurs liées à une coupure ou une brûlure, mais les nocicepteurs ne peuvent différencier l’un de l’autre.  Ils détectent uniquement les dommages causés aux cellules de la peau. Alors qu’une personne pense que la douleur provenant d’une brûlure ou d’une coupure est différente, les nocicepteurs reçoivent de l’information similaire dans les deux cas.
  • Les mécanorécepteurs (méchano = machine) ressentent le contact avec la peau.  Ces récepteurs sont mécaniques, ce qui veut dire qu’ils ressentent les changements physiques. Le changement peut être ressenti lorsqu’un objet appuie fermement sur la peau, ou bien s’il l’effleure tout simplement.
Neuron

Les récepteurs tactiles sont des neurones.  Ils envoient de l’information à propos du toucher au cerveau à l’aide de potentiels d’action. Image par Nicholas P. Rougher.

Alors que chacun de ces récepteurs tactiles répond à une sorte de toucher spécifique, ils se comportent tous de façon similaire lorsqu’ils sont activés. Puisqu’ils font partie du système nerveux, ces récepteurs envoient un potentiel d’action. Les potentiels d’action sont des signaux envoyés par des cellules spéciales, que l’on nomme neurones et qui composent le système nerveux (en anglais seulement). Les neurones ont l’habitude de s’échanger toutes sortes d’information dans le système nerveux. Les potentiels d’action provenant de tous ces récepteurs vont envoyer des signaux au cerveau ainsi qu’à la moelle épinière.

Les neuroscientifiques ne savent pas encore exactement comment les signaux provenant de ces récepteurs sont changés en information qu’une personne peut comprendre. Par exemple, lorsque tu te fais chatouiller ou bien piquer, tu comprends immédiatement ce qui s’est produit. Mais comment est-ce que le cerveau te fait savoir si ce sont des chatouilles ou une piqûre en ayant simplement reçu quelques potentiels d’action? Les scientifiques continuent d’étudier la question.


Image d’une main touchant de l’eau par Agustín Ruiz.

En savoir plus sur la: Comment percevons-nous le toucher?

Voir la citation

Vous devrez peut-être modifier le nom de l'auteur pour respecter les formats de style, qui sont généralement “Nom, Prénom”.

Détails bibliographiques:

  • Article: Comment percevons-nous le toucher?
  • Auteur: Patrick McGurrin
  • Traducteur: Claude Bachand
  • Éditeur: Arizona State University School of Life Sciences Ask A Biologist
  • Nom du site: ASU - Ask A Biologist
  • Date publiée: March 4, 2021
  • Date d'accès: April 17, 2021
  • Lien: https://askabiologist.asu.edu/french/le-toucher

APA Style

Patrick McGurrin. (2021, March 04). Comment percevons-nous le toucher?, (Claude Bachand, Trans.). ASU - Ask A Biologist. Retrieved April 17, 2021 from https://askabiologist.asu.edu/french/le-toucher

American Psychological Association. For more info, see http://owl.english.purdue.edu/owl/resource/560/10/

Chicago Manual of Style

Patrick McGurrin. "Comment percevons-nous le toucher?", Translated by Claude Bachand. ASU - Ask A Biologist. 04 March, 2021. https://askabiologist.asu.edu/french/le-toucher

MLA 2017 Style

Patrick McGurrin. "Comment percevons-nous le toucher?", Trans. Claude Bachand. ASU - Ask A Biologist. 04 Mar 2021. ASU - Ask A Biologist, Web. 17 Apr 2021. https://askabiologist.asu.edu/french/le-toucher

Modern Language Association, 7th Ed. For more info, see http://owl.english.purdue.edu/owl/resource/747/08/
toucher de l'eau

Notre sens du toucher nous aide à interagir avec le monde qui nous entoure. Pour en apprendre plus sur le cerveau et sur quelles régions réagissent au toucher, lis l’histoire A Nervous Journey (en anglais seulement).

English version:

Be Part of
Ask A Biologist

By volunteering, or simply sending us feedback on the site. Scientists, teachers, writers, illustrators, and translators are all important to the program. If you are interested in helping with the website we have a Volunteers page to get the process started.

Donate icon  Contribute

Share this page:

 

Share to Google Classroom