How do we hear? In French

Voir/Cacher les mots à connaître

Membrane basilaire: la membrane basilaire se situe dans la cochlée et est accordée à certaines fréquences ou sons aigus et graves. Différents emplacements sur la membrane basilaire répondent à différents sons.

Regarder à l’intérieur de l’oreille

Tu tiens un miroir près de ton oreille et prend le lobe de ton oreille en te penchant. Tu inclines ta tête, lèves ton menton et fatigue tes yeux en regardant de côté, mais tu ne peux toujours pas voir l’intérieur de ton oreille. Qu’arriverait-il si tu pouvais voir, ou même aller, dans l’oreille de quelqu’un? Tu pourrais avoir une très bonne vue de toutes les parties qui font fonctionner tes oreilles. Allons faire un voyage imaginaire au travers de l’oreille pour voir ce qui s’y trouve.

L’oreille externe

Woman's outer ear

La large partie extérieure de l’oreille se nomme le pavillon. La partie sombre à la droite de l’image mène au canal auditif.  Image par Elmar Ersch.

Notre voyage commence à l’extérieur de l’oreille, sur le pavillon. Le pavillon est la partie de ton oreille attachée à ta tête. Si tu touches ton oreille tu touches en fait ton pavillon.

Du pavillon, tu entres un long tunnel. D’ici tu peux encore voir le monde extérieur. Tu ne fais que commencer ton voyage dans le canal auditif. Le son voyage par le même chemin lorsqu’il atteint ta tête.

Alors que tu marches au travers du tunnel de ton canal auditif, tu observes une substance jaune et collante sur les parois. Ce n’est que de la cire d’oreille, ou cérumen. Le cérumen est le mécanisme de nettoyage de tes oreilles. Il empêche les débris et la poussière d’entrer dans les parties importantes de ton oreille. La cire d’oreille fait tout ce travail par elle-même, mais seulement si elle est laissée en place. Voilà pourquoi tu n’es pas censé enlever la cire de tes oreilles. Si tu tentes toi-même de nettoyer tes oreilles, tu peux accidentellement pousser la cire trop profondément où elle ne peut s’échapper et l’empêcher de faire son travail.

Si tu continues à marcher dans le canal auditif, tu amorces un virage et ensuite observes un imposant mur circulaire.  Ceci est ton tympan. Le tympan est très similaire à la membrane d’un tambour qu’utilise les musiciens.  Le tympan est composé de trois couches qui sont étirées à travers l’extrémité du canal auditif.  Lorsque le son frappe le tympan, il provoque une vibration qui fait bouger les couches de peaux.

L’oreille moyenne

Maintenant, imagine que d’une façon ou d’une autre tu te retrouves de l’autre côté du tympan sans blesser l’oreille. Tu serais donc à l’intérieur de l’oreille. Si tu lèves les yeux, tu verras quelque chose similaire à un marteau attaché au tympan. Ce premier osselet de ton oreille moyenne porte bien son nom; marteau. Il est attaché au tympan et bouge lorsque le tympan bouge.

L’oreille moyenne

L’oreille moyenne change une onde de son en un mouvement mécanique. Clique pour plus de détails.

Tu verras un autre osselet attaché au marteau. L’enclume est le second osselet et fonctionne tout comme un levier. Il aide à transformer les minuscules vibrations du son en mouvements assez important pour que ton oreille entende.

À la suite de l’enclume se trouve l’étrier. Comme tu l’as surement deviné, l’étrier ressemble à un étrier utilisé pour monter à cheval. L’étrier est attaché à ta cochlée par la fenêtre ovale.

Après avoir marché au travers de l’oreille moyenne, tu verras que l’étrier est attaché à un très grand os. L’attachement se fait à la fenêtre ovale. La fenêtre ovale est l’entrée vers la cochlée. Lorsque la fenêtre ovale est poussé d’avant en arrière par l’étrier, le liquide de la cochlée se déplace aussi d’avant en arrière.

L’oreille interne

Cochlea anatomy

La cochlée fait partie de l’oreille interne. Clique pour plus de détails.

Si tu vas de l’autre côté de la fenêtre ovale, tu serais dans la cochlée et donc dans l’oreille interne. De l’extérieur, la cochlée ressemble à une coquille d’escargot composée de deux tours et demi. À l’intérieur de la cochlée, tu te trouves au centre d’une grande sphère entourée de liquides, membranes et cellules. Lorsque le liquide est poussé par le son, il appuie sur une de ces membranes appelée la membrane basilaire. Différentes portions de la membrane basilaire répondent à différents sons et fréquences.

Un son très aigue fera bouger la membrane basilaire au tout début de la cochlée. Un son très grave fera bouger la membrane basilaire à la fin de la cochlée. Lorsque la membrane basilaire bouge, cela met de la pression sur les petites cellules de la cochlée; les cellules ciliées. Lorsque ces cellules sont pressées avec assez de force, elles envoient un signal neveux disant qu’elles ont reçu le son. Le nerf auditif transporte ensuite le signal au tronc cérébral.

Le tronc cérébral reçoit les signaux provenant de différents sons et les analysent. Ensuite, le tronc cérébral envoie des signaux au cortex auditif de ton cerveau. Tu ne sauras même pas que tu as entendu un son avant qu’il ne se rende jusqu’au cortex auditif. Une fois que ton cortex auditif reçoit ce signal, tu sais que tu as entendu le son et tu peux déterminer ce qu’il signifie, d’où il provient et quoi faire par la suite.


Images additionnelles via Wikimedia Commons. Image de Tympan par Michael Hawke MD.

En savoir plus sur la: Comment entendons-nous?

tympan
Lorsque le son passe au travers du tympan, il a encore plusieurs changements à subir avant que l’information présente dans le son puisse être envoyé au cerveau.

Be Part of
Ask A Biologist

By volunteering, or simply sending us feedback on the site. Scientists, teachers, writers, illustrators, and translators are all important to the program. If you are interested in helping with the website we have a Volunteers page to get the process started.

Donate icon  Contribute

 

Share to Google Classroom