Petite baignade dans l’eau douce
Aïcha Dede Djigo

Voir/Cacher les mots à connaître

Ion: un atome qui a perdu ou gagné un ou plusieurs électrons. Les atomes gagnent ou perdent des électrons pour devenir plus stables ...plus

Marais: un habitat d’eau douce dont l’eau est peu profonde et qui contient des plantes ; les marais sont fortement associés à des plantes comme les herbes et les roseaux.

Mutualisme: interaction, relation entre deux organismes d'espèces différentes qui est bénéficiaire à chacun d'eux. Parfois l'un des deux organismes vit et se multiplie à l'intérieur de l'autre, appelé l'hôte.

Olfaction: sens qui permet d’analyser les substances chimiques de l’environnement. Chez l’homme, il s’agit de l’odorat qui nous permet de détecter les odeurs.

Saprophage: qui se nourrit de matière en décomposition.

Superprédateur ou prédateur alpha: un prédateur qui, une fois à l’âge adulte, n’a pas de prédateur lui-même, ce qui le place au sommet de la chaîne alimentaire.

image of yawning hippo

Les hippopotames ont une apparence intimidante, mais pas pour les barbeaux. Clique pour plus de détails.

Sous la surface d’un lac en Afrique, un poisson nage à l’intérieur de la bouche énorme et pleine de dents d’un grand mammifère qui passe son temps dans l’eau : l’hippopotame. Ce poisson semble risquer sa vie, et pourtant on dirait que l’hippopotame s’en fiche. Pourquoi donc cet hippopotame ne mange-t-il pas le poisson, ou ne lui fait-il même pas peur ?

Les hippopotames ont une relation mutualiste particulière avec les barbeaux. Cela veut dire que ces interactions sont avantageuses pour les deux animaux. Dans ce cas-ci, le barbeau racle la peau et même la bouche de l’hippopotame avec sa bouche à lui pour avoir à manger. Le poisson enlève les parasites, les restes de nourriture et même de petits animaux de la bouche de l’hippopotame, ce qui la garde propre et en bonne santé.

Bien que ce ne soit généralement pas par mutualisme, plusieurs des animaux des écosystèmes d’eau douce sont reliés. La chaîne alimentaire commence avec un producteur comme le phytoplancton microscopique. Le phytoplancton est constitué d'organismes végétaux très petits qui produisent leur énergie en utilisant la lumière du soleil.

zooplankton

Le zooplancton est composé d’animaux microscopiques. Clique pour plus de détails.

Puis, un autre organisme, par exemple un petit animal du zooplancton, va manger le producteur et obtenir une partie de son énergie. Le zooplancton est constitué des plus petits organismes animaux trouvés dans l’eau.

Le zooplancton est ensuite mangé par de plus grands animaux et une partie de son énergie est encore une fois transférée au nouvel animal. Ce cycle continue jusqu’à ce que tu arrives finalement à un grand superprédateur ou prédateur alpha, comme le boto (le dauphin rose de l'Amazone) qui n’a normalement pas de prédateurs une fois adulte. Par contre, lorsqu’ils meurent, même l’énergie de ces superprédateurs va être utilisée par les décomposeurs et les détritivores comme les bactéries, les champignons et les écrevisses.

Les insectes aquatiques et les poissons suspensivores (qui filtrent l'eau de leur milieu pour en extraire leur nourriture) sont souvent le prochain élément dans la chaîne alimentaire des eaux douces après le zooplancton. Les éphémères, les mouches de pierre et les scarabées d’eau (comme le dytique) mangent des tonnes de plantes dans l’eau tandis que les punaises d’eau géantes peuvent même attraper de petits poissons. Lorsque vient le temps des éclosions, les formes adultes de ces insectes émergent souvent en grandes quantités. Lorsque cela se produit, les poissons vont se déchaîner et essayer de tirer profit de tous ces insectes qui font de bons goûters.

image of Cichlad fish from Lake Tanganyika

Un poisson cichlidé du Lac Tanganyika, en Afrique del’Est. Image de Przemyslaw Malkowski.

C’est le poisson qui est l’animal le plus souvent associé à l’eau douce. Les truites et les brochets sont parmi les poissons les plus connus. La plupart de ces poissons passent toute leur vie dans le même lac ou fleuve. Mais certains sont des voyageurs comme le saumon, un poisson qui passe une partie du temps dans un milieu d’eau douce et une autre en milieu marin.

Les grands superprédateurs, comme les crocodiles et les anacondas, sont au sommet de plusieurs des chaînes alimentaires d’eau douce. Ces prédateurs, du moins quand ils sont adultes, n’ont pas à se préoccuper des autres prédateurs (à l’exception, peut-être, des humains qui pourraient les manger). Ces animaux constituent le dernier élément de la relation prédateur-proie et l’énergie qu’ils consomment ne sera pas extraite par les autres animaux jusqu’à ce qu’ils meurent. Ensuite, des décomposeurs comme les champignons, ou des saprophages, comme les mouches et les poissons-chats, s’en nourrissent.

Rassemblement

image of river otter

Les loutres de rivière sont semi-aquatiques, ce qui veut dire qu’elles vivent en partie dans l’eau mais aussi sur terre. Image de U.S. Fish and Wildlife Service Southeast Region.

Plusieurs mammifères aiment bien passer du temps autour de l’eau douce car c’est une source importante si on veut boire de l’eau, trouver à manger et se protéger. Plusieurs mammifères, comme les hippopotames, les loutres, les buffles d’eau, et les rats musqués, fréquentent les zones marécageuses et ils sont importants pour beaucoup d’autres organismes qui y vivent. Les hippopotames mangent l’herbe autour des lacs, ce qui permet d’avoir des zones dégagées, sans végétation. Les excréments des hippopotames servent ensuite comme source de nutriments de grande valeur pour le lac.

Les oiseaux comme les canards, les goélands, les aigrettes, et les faucons peuvent descendre en piqué et s’emparer des poissons pour les sortir du lac. D’autres oiseaux comme les grèbes plongent dans l’eau pour manger les poissons et utilisent leurs ailes pour nager dans l’eau.

image of larva

Certains animaux passent toute leur vie dans l’eau, mais d’autres vivent dans l’eau seulement pendant une partie de leur vie. Clique pour plus de détails.

Les écosystèmes d’eau douce servent aussi de source d’eau pour beaucoup d’animaux terrestres. Les animaux qui visitent ces lacs et fleuves peuvent y boire de l’eau et dans certaines régions, tu peux voir dans ces points d’eau plusieurs interactions uniques entre espèces.

Certains amphibiens et insectes vivent dans les systèmes d’eau douce durant les premières étapes de leur vie, puis, une fois adulte, sont surtout des animaux terrestres.

Les grands visiteurs, comme les éléphants et les bisons peuvent même jouer un rôle important en fouillant un peu partout à la recherche de nourriture. Cela aide à maintenir les zones peu profondes et à empêcher que la végétation ne soit trop haute.

En savoir plus sur la: Petite baignade dans l’eau douce

Voir la citation

Vous devrez peut-être modifier le nom de l'auteur pour respecter les formats de style, qui sont généralement “Nom, Prénom”. subpage

Détails bibliographiques:

  • Article: Animaux d’eau douce
  • Auteur: Jason Borchert
  • Traducteur: Aïcha Dede Djigo
  • Éditeur: Arizona State University School of Life Sciences Ask A Biologist
  • Nom du site: ASU - Ask A Biologist
  • Date publiée: December 12, 2017
  • Date d'accès: May 15, 2024
  • Lien: https://askabiologist.asu.edu/Animaux-d%E2%80%99eau-douce

APA Style

Jason Borchert. (2017, December 12). Animaux d’eau douce, (Aïcha Dede Djigo, Trans.). ASU - Ask A Biologist. Retrieved May 15, 2024 from https://askabiologist.asu.edu/Animaux-d%E2%80%99eau-douce

American Psychological Association. For more info, see http://owl.english.purdue.edu/owl/resource/560/10/

Chicago Manual of Style

Jason Borchert. "Animaux d’eau douce", Translated by Aïcha Dede Djigo. ASU - Ask A Biologist. 12 December, 2017. https://askabiologist.asu.edu/Animaux-d%E2%80%99eau-douce

MLA 2017 Style

Jason Borchert. "Animaux d’eau douce", Trans. Aïcha Dede Djigo. ASU - Ask A Biologist. 12 Dec 2017. ASU - Ask A Biologist, Web. 15 May 2024. https://askabiologist.asu.edu/Animaux-d%E2%80%99eau-douce

Modern Language Association, 7th Ed. For more info, see http://owl.english.purdue.edu/owl/resource/747/08/
image of an alligator
Certains reptiles, comme ce caïman du Costa Rica, vit à la fois sur terre, et dans l’eau.

Be Part of
Ask A Biologist

By volunteering, or simply sending us feedback on the site. Scientists, teachers, writers, illustrators, and translators are all important to the program. If you are interested in helping with the website we have a Volunteers page to get the process started.

Donate icon  Contribute

 

Share to Google Classroom